vendredi 30 octobre 2009

Je suis celui que j'aime et celui que j'aime, c'est moi

Texte sur l'amour divin d'Ibn Arabi (traduction à venir)

L'Aimé me fit paraître

l'éclat de son union

qui fit briller mon être

et mon essence intime


mon esprit se mit à défaillir

devant sa majesté

lorsqu'il m'accorda sur l'heure

une preuve de confiance !


il me conduisit à travers les parterres

de son intime beauté

il me ravit aux djinns et aux hommes aussi,

tous doués de pesanteur !



il me rendit présent

m'aliénant au secret

il m'occulta ensuite

et je fus rapproché !


si l'on dit : je suis un,

son être l'est aussi !

si on affirme mon être,

la dualité en résulte !


bien que composé

il est subtil et pur

on visionne un unique

la raison pourtant admet un second !


on lui tint ce propos !

" comme tu es éloquent ! "

or, c'est une métaphore

que le langage suggère !


o toi qui parais à toi-même

pour ta valeur insigne !

le nombre n'est plus en cause,

car ton être s'est éteint !


ton être par soi-même contemple heureux

ce trésor si précieux

regarde dans ce miroir !

car alors tu me vois !


o absent !

celui qui est gratifié d'un tel degré

se voit, tel un fou

dans les paradis de la béatitude !


o prodige !

celui dont la beauté fait envoler les coeurs,

les soustrait à eux-mêmes

au moment de l'essor ! "


quand il parle de l'autre tant aimé,

il exprime une certaine saveur, tam ... .

et ajoute :


" nous serons libres de nous occuper de vous,

ô vous les deux espèces d'être doués de pesanteur,

les hommes et les djinns ... . "



sur sa voie,

au plus haut, il parle toujours de l'autre :


l'un en marche vers l'autre

l'autre est mobile comme un oiseau ... .


l'un cache sa tristesse

l'autre soupire ... .


l'un au coeur éperdu d'amour

l'autre appartient à son bien aimé en sa totalité ... .


l'un uni dans l'autre ... .

l'autre consumé ... .


" je suis celui que j'aime

et celui que j'aime, c'est moi "


Ibn Arabi, Traité de l'amour

Trad M. Gloton

Aucun commentaire: