lundi 7 décembre 2009

Dalila Mekadder: parcours d'une mélomane



Dalila Mekadder naquit le 6 Mars 1965 à Alger au sein d’une famille conservatrice, issue de la ville de Tlemcen. Elle accéda au monde de la musique par des études au conservatoire d’Alger, en 1974 à l’âge de neuf ans, où elle étudia le solfège et s’initia à la musique Andalouse. Ses maîtres furent successivement Anis Mhamsadji, Mustapha Boutriche, Mamade Benchaouche et Mustapha Skandrani.
• 1980 : concert à l’auditorium de la radio nationale où elle interprète la «Nouba Ghrib», accompagnée de Mustapha Skandrani
• 1981 : Dalila intégra l’association Fekhardjia, sous la direction de Abderezzak Fekhardji et Rezki Harbit.
• Représentations tant nationales qu’internationales (Russie, Espagne).
• 1984 : premier prix du conservatoire d’Alger.
• 1986 : regagne l’association as-Soundoussia

Elle emménage ensuite aux USA sans couper les ponts avec sa famille musicale. Elle retourne annuellement dans son pays natal. Elle servira la musique Andalouse outre-mer par des concerts donnés lors :
• du Festival international de la Nouvelle-Orléans,
• du Festival international de la Fayette
• du Festival international de la Louisiane State University.
Elle rencontre la femme de lettres Assia Djebbar qui lui donne un rôle de chant dans la pièce de théâtre «Femmes d’Alger dans leurs appartements».

• 1991 : une année à Paris où Dalila eut le privilège de croiser et de partager le micro avec Reinette Daoud (dite l’Oranaise).
• Depuis 2004, Dalila rallie l’association «La Cordoba d’Alger», sous la baguette de Naguib Kateb
• 2005 : quatre concerts en Tunisie.

Quittant les Etats-Unis d’Amérique pour les Emirats Arabes Unis (UAE) elle représente l’Algérie, par des passages médiatiques la musique Andalouse. Elle donna en
• 2006 : deux concerts à l’université d’El Aïn.
• 2008 : concert organisé au Centre Culturel de l’Université des Emirats Arabes Unis à El Aïn aux côtés de Naguib Kateb.

Interviews sur des chaînes télévisées:
• émission «Sabahiyat» à la chaîne El Arabia du Groupe MBC le 9 mars 2008 ;
• émission «Ya hala» à la chaîne Rotana El Khalidjia le 16 mars 2008 ;
• émission «Dubaï hada essabah» à la chaîne Dubaï TV le 17 mars 2009.

L’artiste compte à son actif un album sorti en Juin 2008, portant sur une Nouba Aroubi au style de l’école algéroise, en témoignage à sa ville natale.
Cette année, Dalila Mekadder participa au Festival des Andaloussiates, organisé le mois de mai par la société Arts et Culture, où elle eut l’honneur d’assurer la soirée de Clôture, le 29 Mai 2009.
Dans cet album au style Hawzi, en hommage à ces racines tlemceniennes. Il comporte principalement un morceau intitulé «Sidi Boumediène», en mémoire du sage vénéré de la capitale des Zianides.

Source : Biographie élaborée par Larbi-Benhadjar Bouamrane

1 commentaire:

FAY! a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.