samedi 2 janvier 2010

Concert d'Ibn Badja à Mostaganem: 4e et 5e parties




Accompagnée par l'Ensemble Ibn Badja, sous la direction de Fayçal Benkrizi, Melle Meryem Boukhoudmi chante un insirâf dans le mode Raml al-Maya: yâ 'ashiqîn saddiqou





يا عاشقين صدقوا لأني هايم و فاني نعشق بروحي وعيني
لنا قلوب تخفق نفوس رقاق للتجني يذيبها كل مفني
إذا لقيت من نعشقه للزعفران يحكي لوني وحالتي تنبي عني

نبكي ونشتكي ولا لي جنية
عن من حاز عقلي شبيه الثريا

Ô vous les amants, croyez-moi :
je suis éperdu et l'âme anéantie
car j'aime avec mon âme et j'aime avec mes yeux
J'ai un coeur qui frémit d'amour
et une âme faite pour supporter la tyrannie
une âme qui fond en présence de la bien-aimée.
Quand je rencontre celle que j'aime,
mon teint pâlit, je deviens couleur de safran
et mon état dévoile ce qui m'étreint
Je pleure et me plains
alors que je n'ai jamais commis de faute
contre celle qui a troublé mon esprit,
celle qui est semblable à une Pleïade.

Traduction provisoire: Saadane Benbabaali

Dans le 5e volet Sarah Benkrizi chante : Lahibou shamsi



Aucun commentaire: