samedi 9 janvier 2010

Yâ Bâhi al-Djamâl/يا باهي الجمال par Al-Andaloussiyya de Paris

Dans ce 4e Volet, la Chorale de Saadaddine al-Andaloussi interprète dans le mode Zidane un chant du répertoire constantinois ( Malouf) : Yâ Bâhî al-djamâl.



Ce texte saisi en arabe, transcrit et traduit en français est dédié à ma très chère collègue Fatéma Mézyane ainsi qu'à toutes et tous ses élèves en Algérie chez qui elle a semé l'amour de la langue arabe!


Texte arabe transcrit :

يا باهي الجمال جُد بالوفاء
يكفي ذا المطال،قلبي شغِفَ
أرشَف الزُّلال شهدا قرقف
ياما أحلى الوِصال من بعد الجفاء


Yâ bâhî al-djamâl djud lî bi-l-wafâ
Yakfî dhâ l-matâl qalbî shughifa
Arshaf lî az-zulâl shahdan qarqafâ
Yâ mâ ahla l-wisâl min ba‘di l-djafâ



زميلتي العزيزة: فاطمة مزيان

لامني العذول فيك يا مليح
قلت يا جهول ما هذا صحيح
إسْمَعً ماأقول إنّي لك نصيح
العشقً حلا والمولى عفى


Lâmanî al-‘adhûl fîk yâ malîh
Qult yâ djahûl mâ hâdhâ sahih
Isma‘ mâ aqûl innî la-k(a) nasîh
Al ‘ishqu halâ wa-l-mawlâ ‘afâ

Refrain : ياما أحلى الوِصال من بعد الجفاء Yâ mâ ahla l-wisâl min ba‘di l-djafâ

يا حلو الكلام إسمع لي وجد
الجفاء حرام يكفي ذا الصدود
داوِ المستهام بلثم الخدود
ريقك يا رشا شِفاء لي شفاء


Yâ hulw al-kalâm isma‘ lî wa djud
Al-djafâ harâm yakfî dhâ s-sudûd
Dâwi l-mustahâm bi-lathmi l-khudûd
Rîqak yâ rashâ shifâ lî shifâ

Refrain : ياما أحلى الوِصال من بعد الجفاء Yâ mâ ahla l-wisâl min ba‘di l-djafâ



Traduction des termes et expressions


Yâ bâhî al-djamâl يا باهي الجمال: toi dont la beauté est éclatante

djud lî bi-l-wafâ جُد بالوفاء: sois généreux par ta fidélité

Yakfî dhâ l-matâl يكفي ذا المطال: assez de cette longue attente !

qalbî shughifa ،قلبي شغِفَ: mon cœur est brûlé par la passion

Arshaf lî أرشَف : donne-moi à boire (laisse-moi goûter)

az-zulâl الزُّلال: eau douce, pure et limpide

shahdan شهدا : rayon de miel

qarqafâ قرقف: le verbe qarqafa s’utilise dans l’expression : qarqafa min al-bard et signifie : grelotter de froid. Le substantif (masdar) al-qarqaf est utilisé pour désigner un vin frais ou une eau fraîche.
On peut donc comprendre, dans le contexte de ce vers, que :
l’amant, brûlé par la passion et goûtant à l’amertume de la séparation : Yakfî dhâ l-matâl qalbî shughifa supplie la bien-aimée de céder à ses avances, de lui permettre, grâce à l’union :
· d’étancher sa soif (par une eau douce : az-zulâl ),
· d’apaiser sa brûlure ( par une eau ou un vin frais : al-qarqaf )
· et de goûter à la douceur de vivre (le rayon de miel : shahd)

Yâ mâ ahla l-wisâl ما أحلى الوِصال : comme l’union est douce (agréable)
min ba‘di l-djafâ من بعد الجفاء : après l’éloignement (ce mot signifie au sens premier : cruauté, dureté et tyrannie)

يا حلو الكلام إسمع لي وجد
الجفاء حرام يكفي ذا الصدود
داوِ المستهام بلثم الخدود
ريقك يا رشا شِفاء لي شفاء

Toi dont les paroles sont si douces
écoute-moi et sois généreux
La tyrannie est illicite,
Assez de cet évitement!
Guéris l'amant éperdu d'amour
par un baiser sur tes joues
Ta salive, ô mon faon
est pour moi un remède!

Yâ hulw al-kalâm isma‘ lî wa djud
Al-djafâ harâm yakfî dhâ s-sudûd
Dâwi l-mustahâm bi-lathmi l-khudûd
Rîqak yâ rashâ shifâ lî shifâ

Transcription et traduction : Saadane Benbabaali

Aucun commentaire: