vendredi 12 février 2010

Disparition de notre collègue Sophie Kessler-Mesguich


Notre collègue Sophie Kessler-Mesguich, est décédée à Paris ce lundi 8 Février 2010 à la suite d'une longue maladie qu'elle avait courageusement affrontée jusqu'à ce qu'une soudaine récidive réussisse à l' emporter.
Agrégée de grammaire et d’hébreu, Sophie Kessler-Mesguich est professeur de langue et linguistique hébraïques au département Orient et Monde arabe à l’université Paris 3 (Sorbonne nouvelle). Dans ce Département, elle était très appréciée de ses étudiants comme de ses collègues pour sa gentillesse et son dynamisme. En 2008, elle nous avait quitté - provisoirement, pensions-nous- pour pour prendre la direction du Centre de recherche français à Jérusalem (CFRJ).
Elle est l'auteur d'une thèse, soutenu en 1994 à l’université Paris, consacrée à l’étude de l’hébreu en France au XVIe siècle: Les études hébraïques en France, de François Tissard à Richard Simon (1510- 1685)
Elle a publié en 2002 un ouvrage intitulé La langue des Sages, matériaux pour une étude linguistique de l’hébreu de la Mishna (Paris/Louvain, Peeters).
En 2000, elle a soutenu une habilitation à diriger des recherches (De Sa‘adya Ga’on à l’Académie de la langue hébraïque, dix siècles de tradition grammaticale de l’hébreu).
Professeur de linguistique hébraïque à Paris 3, elle est aussi membre de l’unité mixte de recherche du CNRS « Histoire des théories linguistiques ».
Elle a de nombreux articles à son actif, parmi lesquels :
« La terminologie linguistique de l’hébreu contemporain », B. Colombat (éd.), in Métalangage et terminologie linguistique, Paris/Louvain, Peeters, Orbis/ Supplementa, 2001.
« L’enseignement de l’hébreu et de l’araméen par les premiers lecteurs royaux », A. Tuilier (dir.), in Histoire du Collège de France, tome 1, La création (1530-1560), Paris, Fayard, 2006 ;
« L’Académie de la langue hébraïque et la morphologie de l’hébreu contemporain (1977-1987) », B. Kaltz (dir.), in Regards croisés sur les mots non simples, ENS Éditions, 2008.
Elle a notamment publié L’hébreu biblique en quinze leçons (Presses universitaires de Rennes, coll. Études anciennes, 2008).
Elle a dirigé, en collaboration avec Jean Baumgarten, deux numéros de la revue Histoire Épistémologie Langage : la linguistique de l’hébreu et des langues juives (HEL 18/1, 1996) et Dix siècles de linguistique sémitique (HEL 23/2, 2001).
Le décès de cette brillante linguiste et spécialiste de l’hébreu, est une perte certaine pour les spécialistes de langue sémitique. Elle laisse un grand vide parmi tous ses collègues de l'UFR Orient et Monde arabe.
Avec nos plus sincères condoléances à son époux, Mr David Kessler ainsi qu’à leurs 3 enfants, Martin, Laure et Anna .

Aucun commentaire: