dimanche 14 février 2010

Joseph: cours 2/ : الدرس الثاني يوسف

Cours n° 2 : Mercredi 17 Février 2010

Situation et schémas de communication


Situation 1
  1. إِذْ قَالَ يُوسُفُ لِأَبِيهِ يَا أَبَتِ إِنِّي رَأَيْتُ أَحَدَ عَشَرَ كَوْكَبًا وَالشَّمْسَ وَالْقَمَرَ رَأَيْتُهُمْ لِي سَاجِدِينَ

  2. قَالَ يَا بُنَيَّ لاَ تَقْصُصْ رُؤْيَاكَ عَلَى إِخْوَتِكَ فَيَكِيدُواْ لَكَ كَيْدًا إِنَّ الشَّيْطَانَ لِلإِنسَانِ عَدُوٌّ مُّبِينٌ


Verset 4. Quand Joseph dit à son père: mon père, j'ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi.

Verset 5. mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision à tes frères car ils monteraient un complot contre toi; le Diable est certainement pour l'homme un ennemi déclaré.


Une situation de communication nécessite :

1. Lieu :
à préciser selon les éléments donnés par le texte ou le contexte
2. Moment :
peut être plus ou moins long
3. Personnages :
• actifs (qui prennent la parole)
• ou seulement présents lors de l’échange sans prendre la parole.

Un changement de situation a lieu lorsque :
• un ou des personnages entre(nt) dans le lieu de l’échange de paroles
• un ou des personnages quitte(nt) le lieu de l’échange de paroles
• le lieu d’échange de paroles a changé
• le moment a changé (après rupture dans le temps)

Pour étudier la situation de communication, se poser les questions suivantes:

Qui ? (=Personnages ( fiction) et non personnes ( réalité))
Un locuteur et un ou plusieurs auditeurs
Emetteur/ récepteur
Qui? -----parle --------------- à qui?
Yûsuf -----parle -------------à son père
Qui est présent ? (ils sont seuls )

Où? (=Lieu)
Lieu non précisé, supposé être la maison familiale (la Bible donne plus de précisions)

Quand? (=Moment)
À la suite d’un songe/ d’une vision

Quoi? (=Contenu du message)
Noter les référents humains ou non humains.
Un songe : « ra’aytu… » : il a vu les étoiles et les astres se prosterner devant lui

Comment? (=Attitude du locuteur : son humeur, état d’âme, ton, etc…)
Intrigué, étonné, surpris…

En vue de quoi ? (=Intention (ou acte) d’énonciation*) + Effet attendu
• Se confier
• Pour obtenir une interprétation
• Solliciter une aide
• Partager un événement important

* On parle aussi de l’effet :
• il est possible de distinguer l’effet attendu (c’est-à-dire l’objectif de l’émetteur)
• et l’effet produit (il s’agit de la réaction du récepteur). L’effet ne doit pas être limité à une réponse verbale ou écrite (un comportement, des attitudes, des mimiques, un silence constituent des effets de la communication).

Comparaison avec le passage dans la Bible :
37.5
Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage.
37.6
Il leur dit: Écoutez donc ce songe que j'ai eu!
37.7
Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l'entourèrent et se prosternèrent devant elle.
37.8
Ses frères lui dirent: Est-ce que tu régneras sur nous? est-ce que tu nous gouverneras? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles.
37.9
Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J'ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi.
37.10
Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi?

Situations suivantes:

Situation 2:


وَكَذَلِكَ يَجْتَبِيكَ رَبُّكَ وَيُعَلِّمُكَ مِن تَأْوِيلِ الأَحَادِيثِ وَيُتِمُّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكَ وَعَلَى آلِ يَعْقُوبَ كَمَا أَتَمَّهَا عَلَى أَبَوَيْكَ مِن قَبْلُ إِبْرَاهِيمَ وَإِسْحَاقَ إِنَّ رَبَّكَ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
6. C'est ainsi que Dieu te prendra pour son élu et t'enseignera l'interprétation des événements ; il te comblera de ses bienfaits toi et la famille de Jacob, comme il en a comblé tes aïeux d'autrefois, Abraham et Isaac. Ton Seigneur est savant et sage.

لَّقَدْ كَانَ فِي يُوسُفَ وَإِخْوَتِهِ آيَاتٌ لِّلسَّائِلِينَ
7. Joseph et ses frères peuvent servir de marque de la bonté divine à ceux qui veulent s'instruire.


Situation 3:

إِذْ قَالُواْ لَيُوسُفُ وَأَخُوهُ أَحَبُّ إِلَى أَبِينَا مِنَّا وَنَحْنُ عُصْبَةٌ إِنَّ أَبَانَا لَفِي ضَلالٍ مُّبِينٍ
8. Un jour ses frères se disaient l'un à l'autre : Joseph et son frère Benjamin sont plus chers à notre père, et cependant nous sommes plus nombreux. En vérité notre père est dans une erreur évidente.

اقْتُلُواْ يُوسُفَ أَوِ اطْرَحُوهُ أَرْضًا يَخْلُ لَكُمْ وَجْهُ أَبِيكُمْ وَتَكُونُواْ مِن بَعْدِهِ قَوْمًا صَالِحِينَ
9. Tuez Joseph, ou bien éloignez-le quelque part ; les regards de votre père seront exclusivement pour vous. Ensuite vous vous conduirez en hommes de biens.
قَالَ قَائِلٌ مِّنْهُمْ لاَ تَقْتُلُواْ يُوسُفَ وَأَلْقُوهُ فِي غَيَابَةِ الْجُبِّ يَلْتَقِطْهُ بَعْضُ السَّيَّارَةِ إِن كُنتُمْ فَاعِلِينَ
10. L'un d'entre eux dit alors : Ne mettez pas à mort Joseph, jetez-le plutôt au fond d'un puits, si vous voulez absolument vous en défaire ; quelque voyageur viendra et le ramassera.


Situation 4:
قَالُواْ يَا أَبَانَا مَا لَكَ لاَ تَأْمَنَّا عَلَى يُوسُفَ وَإِنَّا لَهُ لَنَاصِحُونَ
11. Un jour les frères de Joseph dirent à Jacob : 0 notre père ! pourquoi ne veux-tu pas nous confier Joseph ? Nous lui voulons cependant du bien.

أَرْسِلْهُ مَعَنَا غَدًا يَرْتَعْ وَيَلْعَبْ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ
12. Laisse-le partir demain avec nous, il paîtra les troupeaux et il jouera, nous serons ses gardiens.

قَالَ إِنِّي لَيَحْزُنُنِي أَن تَذْهَبُواْ بِهِ وَأَخَافُ أَن يَأْكُلَهُ الذِّئْبُ وَأَنتُمْ عَنْهُ غَافِلُونَ
13. J'éprouverai du chagrin, dit Jacob, si vous l'enlevez ; je crains qu'un loup ne le dévore pendant que vous n'y ferez pas attention.
قَالُواْ لَئِنْ أَكَلَهُ الذِّئْبُ وَنَحْنُ عُصْبَةٌ إِنَّا إِذًا لَّخَاسِرُونَ

14. Si un loup doit le dévorer, nous qui sommes plusieurs, nous serions bien malheureux de ne pouvoir le défendre.


Situation 5:
فَلَمَّا ذَهَبُواْ بِهِ وَأَجْمَعُواْ أَن يَجْعَلُوهُ فِي غَيَابَةِ الْجُبِّ وَأَوْحَيْنَا إِلَيْهِ لَتُنَبِّئَنَّهُم بِأَمْرِهِمْ هَذَا وَهُمْ لاَ يَشْعُرُونَ
15. Puis ils emmenèrent Joseph avec eux, et d'un commun accord le jetèrent au fond d'un puits. Nous fîmes plus tard* une révélation à Joseph, au moyen de laquelle il leur rappela cette circonstance, pendant qu'ils ne s'en doutaient pas.
*En Egypte, quand ses frères vinrent chercher des vivres.

Situation 6:

وَجَاؤُواْ أَبَاهُمْ عِشَاء يَبْكُونَ
16. Le soir ils se présentèrent devant leur père en pleurant.

قَالُواْ يَا أَبَانَا إِنَّا ذَهَبْنَا نَسْتَبِقُ وَتَرَكْنَا يُوسُفَ عِندَ مَتَاعِنَا فَأَكَلَهُ الذِّئْبُ وَمَا أَنتَ بِمُؤْمِنٍ لَّنَا وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ
17. 0 notre père ! dirent-ils, nous nous sommes éloignés pour courir à l'envi, et nous avons laissé Joseph auprès de nos hardes, et voici qu'un loup l'a dévoré. Mais tu ne nous croiras pas, quoique nous disions vrai.

وَجَاؤُوا عَلَى قَمِيصِهِ بِدَمٍ كَذِبٍ قَالَ بَلْ سَوَّلَتْ لَكُمْ أَنفُسُكُمْ أَمْرًا فَصَبْرٌ جَمِيلٌ وَاللَّهُ الْمُسْتَعَانُ عَلَى مَا تَصِفُونَ
18. Puis ils lui montrèrent sa chemise teinte d'un autre sang. Jacob leur dit : C'est vous-mêmes qui avez arrangé tout cela, mais la résignation vaut mieux. J'implore le secours de Dieu dans le malheur que vous venez de m'apprendre.




ÉTUDE COMPARÉE AVEC LE TEXTE DE LA BIBLE:

37.11
Ses frères eurent de l'envie contre lui, mais son père garda le souvenir de ces choses.
37.12
Les frères de Joseph étant allés à Sichem, pour faire paître le troupeau de leur père,
37.13
Israël dit à Joseph: Tes frères ne font-ils pas paître le troupeau à Sichem? Viens, je veux t'envoyer vers eux. Et il répondit: Me voici!
37.14
Israël lui dit: Va, je te prie, et vois si tes frères sont en bonne santé et si le troupeau est en bon état; et tu m'en rapporteras des nouvelles. Il l'envoya ainsi de la vallée d'Hébron; et Joseph alla à Sichem.
37.15
Un homme le rencontra, comme il errait dans les champs. Il le questionna, en disant: Que cherches-tu?
37.16
Joseph répondit: Je cherche mes frères; dis-moi, je te prie, où ils font paître leur troupeau.
37.17
Et l'homme dit: Ils sont partis d'ici; car je les ai entendus dire: Allons à Dothan. Joseph alla après ses frères, et il les trouva à Dothan.
37.18
Ils le virent de loin; et, avant qu'il fût près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir.
37.19
Ils se dirent l'un à l'autre: Voici le faiseur de songes qui arrive.
37.20
Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes.
37.21
Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit: Ne lui ôtons pas la vie.
37.22
Ruben leur dit: Ne répandez point de sang; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père.
37.23
Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui.
37.24
Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau.
37.25
Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Égypte.
37.26
Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang?
37.27
Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent.
37.28
Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne; et ils le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Égypte.
37.29
Ruben revint à la citerne; et voici, Joseph n'était plus dans la citerne. Il déchira ses vêtements,
37.30
retourna vers ses frères, et dit: L'enfant n'y est plus! Et moi, où irai-je?
37.31
Ils prirent alors la tunique de Joseph; et, ayant tué un bouc, ils plongèrent la tunique dans le sang.
37.32
Ils envoyèrent à leur père la tunique de plusieurs couleurs, en lui faisant dire: Voici ce que nous avons trouvé! reconnais si c'est la tunique de ton fils, ou non.
37.33
Jacob la reconnut, et dit: C'est la tunique de mon fils! une bête féroce l'a dévoré! Joseph a été mis en pièces!
37.34
Et il déchira ses vêtements, il mit un sac sur ses reins, et il porta longtemps le deuil de son fils.
37.35
Tous ses fils et toutes ses filles vinrent pour le consoler; mais il ne voulut recevoir aucune consolation. Il disait: C'est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts! Et il pleurait son fils.

Aucun commentaire: