samedi 15 septembre 2012

فلسفة الحياة La philosophie de la vie, poème de Ilya Abû Mâdhî

 En hommage à mon maître Cheikh Abderezak BENTERKIA, rahimahou Allah, qui m'a appris en 1962 ce beau poème sur l'optimisme alors que j'étais son élève au lycée Bencheneb à Médéa (Algérie), j'en donne une traduction dont je lui offre tous les mérites.

فلسفة الحياة

 La philosophie de la vie

‎أيها ذا الشاكي وما بك داء
Toi qui te plains alors que tu ne souffres de rien
‎كيف تغدو اذا غدوت عليلا
qu'en sera t-il de toi si tu venais à être malade
‎ان شر الجناة في الارض نفس
Le pire des criminels sur terre est celui
‎تتوخى قبل الرحيل الرحيلا
   Qui recherche la mort avant l'heure du trépas
‎وترى الشوك في الورود وتعمى
Tu ne vois que les épines dans les roses et tu es aveugle
‎ان ترى فوقها الندى اكليلا
 aux perles de rosée qui les couronnent

‎هو عبء على الحياة ثقيل
Il n'y a pas plus lourde charge sur cette terre
‎من يظن الحياة عبئاً ثقيلاً
Que celui qui pense que la vie est un poids dur à porter
‎والذي نفسه بغير جمال
Celui dont l'âme ne recèle aucune beauté
‎لا يرى في الوجود شيئاً جميلا
Ne voit rien de beau dans l'existence
‎ليس أشقى ممن يرى العيش مراً
Il n'y a pas pire malheureux que celui qui trouve la vie amère
‎ويظن اللذات فيها فضولا
Et qui pense que les plaisirs sont superflus
‎(...)
‎فتمتع بالصبح ما دمت فيه
Profite de chaque matin tant que tu es vivant
‎لا تخف أن يزول... حتى تزولا
Et ne crains pas de le voir disparaître avant que tu ne disparaisses
‎واذا ما أظل رأسك همٌ
Et si un souci vient troubler ton esprit
‎قصر البحث فيه ... كيلا يطولا
Cesse de l'entretenir afin qu'il ne puisse durer longtemps
‎٭٭٭


‎فاطلب اللهو مثلما تطلب الأط
Demande à jouir de la vie comme les oiseaux
‎يار عند الهجير ظلاً ظليلا
qui, lors de la grande chaleur, cherchent un épais ombrage
‎وتعلم حب الطبيعة منها
Apprends de la nature, l'amour de la nature
‎واترك القال للورى والقيلا
Et laisse aux autres les commérages
‎فالذي يبتغي العواذل يلقى
Celui qui cherche des censeurs sévères
‎كل حين في كل شخص عذولا
En trouvera à chaque instant chez toute personne


‎كن هزاراً في عشه يتغنى
Sois comme un rossignol qui chante dans son nid
‎ومع الكبل لا يبال يالكبولا
Et qui, bien qu'enchaîné, se soucie peu de ses liens
‎(...)
‎كن غديراً يسير في الأرض رقرا
Sois comme un ruisseau qui coule abondamment
‎قاً فيسقي من جانبيه الحقولا
et arrose les champs sur chacune de ses rives
‎(...)
‎كن مع الفجر نسمة توسع الأز
À l'aube, sois comme la brise qui tantôt
‎هار شماً وتارة تقبيلا
hume le parfum des fleurs et tantôt y dépose ses baisers

‎(...)
‎ومع الليل كوكبا يؤنس الغا
Malgré la nuit, sois un astre qui tient compagnie aux forêts
‎بات والنهر والربى والسهولا
au fleuve, aux plaines et collines
‎لا دجى يكره العوالم والنا
et non une nuit obscure qui, détestant tout le monde,
‎س فيلقي على الجميع سدولا
jette sur les gens un sombre voile
‎٭٭٭

‎أيها ذا الشاكي وما بك داء
Toi qui te plains alors que tu ne souffres d'aucun mal
‎كن جميلا تر الوجود جميلا
Sois beau et tu verras que la vie est belle
‎٭٭٭
ايليا ابو ماضي
Ilya Abû Mâdhi

Aucun commentaire: